Lisbonne dans le top des villes les plus attractives pour investir dans l’immobilier

Sujet: Marché Immobilier au Portugal | Réédité le: 20/06/2018 | Publié le: 28/11/2016

Lisbonne est loin d’être la ville qui attire le plus de capitaux étrangers, petite capitale à l’échelle européenne qui n’empêche pas les investisseurs de reconnaître son grand potentiel.

L’incertitude et l’instabilité sont parmi les mots les plus répétés dans l’étude la plus récente de PricewaterhouseCoopers (PwC) et Urban Land Institute (ULI) sur les tendances du marché de l’immobilier en Europe. Mais même dans ce scénario turbulent, qui se reproduit également au Portugal, Lisbonne a réussi à maintenir une 7e place honorable dans le classement des villes européennes les plus attractives pour investir, selon la nouvelle édition du Emerging Trends Europe 2017.

Un groupe de 781 représentants de grands fonds immobiliers, fonds de private equity et familly offices, a noté 30 villes en Europe, selon les opportunités immobilières qu’elles offrent, les taux de ses actifs et le potentiel de croissance de rentabilité. Cette année, il y a eu de grands changements dans plusieurs villes par rapport au classement obtenu dans l’étude précédente.

Le plus significatif a été l’apparition des villes allemandes dans le top 5 parmi les plus intéressantes où investir, occupant quatre places sur les 5 premières avec notamment : Berlin, Hambourg, Francfort et Munich. Un autre changement important est la descente vertigineuse de Londres et Birmingham, pénalisées par le phénomène « Brexit », qui a assombri les attentes des investisseurs (l’étude ne reflète pas encore l’effet Trump).

Lisbonne, qui n’a attiré « que » deux milliards d’investissements au cours des 12 derniers mois, l’une des valeurs les plus faibles en Europe, arrive encore, en termes proportionnels, à faire une bonne performance par rapport au potentiel qu’elle offre aux investisseurs. « En dépit d’être un petit marché, Lisbonne est dans cette position parce que les investisseurs considèrent que le prix des actifs immobiliers est faible. En opposition à d’autres villes ibériques comme Madrid et Barcelone, où les prix sont beaucoup plus élevés », explique Jorge Figueiredo, associé chez PwC, rappelant également d’autres questions qui pèsent la défaveur des Espagnols, comme le référendum pro-indépendance en Catalogne.

Lisbonne a eu un parcours unique au cours des trois dernières années dans cette évaluation des investisseurs. En 2014, elle occupait la 26e place (sur 28 pays évalués), puis a atteint la 9e place en 2015 et est 7e en 2016, restant dans cette position en 2017 grâce à son potentiel de croissance. Les fonds d’investissement risqués ou les fonds traditionnels peuvent trouver des actifs dans une ville où les taux de rendement sont parmi les plus élevés dans les capitales européennes. Lisbonne a, en effet, un potentiel de profit idéal pour ceux qui sont prêts à prendre des risques, selon l’étude.

Source : Expresso

À LIRE AUSSI