Situation du marché immobilier au Portugal

Sujet: Marché Immobilier au Portugal | Réédité le: 20/06/2018 | Publié le: 13/10/2016

Économie : le Portugal affichait en 2015 une croissance économique de 1,5 %, supérieure à celle de la France (1,2 %). Le PIB portugais (179 Mds €) est inférieur à celui de la France (2184 Mds €) ; le taux de chômage portugais (12,6 %) est supérieur à celui de l’Hexagone (10,4 %).

Démographie : le Portugal compte 10 millions d’habitants pour une superficie de 92 000 km², ce qui représente une densité de près de 113 habitants/km², supérieure à celle de la France (104 habitants/km²) et à celle de l’UE (116 habitants/km²). Les Portugais sont plus concentrés en agglomérations (degré d’urbanisation égal à 74 %) que ne le sont les Français (66 %).

Au Portugal, le départ des jeunes du foyer familial se fait tardivement (29 ans), alors que l’espérance de vie dans le pays est de 81 ans, légèrement inférieure à celle de la France (82 ans).

L’évolution du marché immobilier au Portugal

Le marché immobilier portugais a subi de plein fouet la crise des années 2007-2013. Le nombre de permis de construire a été divisé par 9 (passant de 66 000 à 7 000 permis), le volume de crédits immobiliers à l’habitat a été divisé par 10 (passant de 20 milliards à 2 milliards d’euros) et cette baisse de l’activité s’est toutefois accompagnée d’une stabilité des prix.

Toutefois depuis 2014, le volume de transactions (neuf et ancien) se redresse pour atteindre 107 000 opérations en 2015 (+27 % par rapport à 2014) et le volume de crédits à l’habitat a doublé (4 milliards d’euros en 2015) encore loin des niveaux d’avant crise ; les prix ont augmenté de 3 %. Les résidences principales sont réparties entre appartements à 55 % et maison à 45 % et la proportion de propriétaires y est de 75 % contre 70 % dans l’Union européenne.

Enfin, le montant des crédits immobiliers restant à rembourser par chaque ménage propriétaire est de 33 000 euros (vs 47 000 euros en France et 41 000 euros en UE), ce qui représente plus d’un tiers du patrimoine non financier des ménages.

Source : DirectGestion

À LIRE AUSSI