Tous nos dossiers sur l’immobilier à Lisbonne

Retrouvez tous nos articles sur l’immobilier à Lisbonne, et connaître les tendances du marché immobilier au Portugal et Lisbonne, la situation des prix du m2 des biens dans les différents quartiers de la Capitale, pour savoir où acheter ou investir…

Immobilier Portugal: Lisbonne dans le top des villes les plus attractives

Lisbonne dans le top des villes les plus attractives

L’incertitude et l’instabilité sont parmi les mots les plus répétés dans l’étude la plus récente de PricewaterhouseCoopers (PwC) et Urban Land Institute (ULI) sur les tendances du marché de l’immobilier en Europe. Mais même dans ce scénario turbulent, qui se reproduit également au Portugal, Lisbonne a réussi à maintenir une 7e place honorable dans le classement des villes européennes les plus attractives pour investir, selon la nouvelle édition du Emerging Trends Europe 2017.

La réhabilitation des logements à Lisbonne de retour aux valeurs d’avant-crise

L’industrie du tourisme est un important responsable des chiffres enregistrés pour la réhabilitation du logement.
La rénovation des logements est en hausse à Lisbonne, en particulier dans les quartiers du Chiado et du Bairro Alto. De janvier à juin 2016, 27 immeubles d’habitation ont été reconstruits, la plupart pour étoffer l’offre sur le marché local du logement. Le tourisme a été un facteur majeur dans la rénovation du marché immobilier. La plupart des travaux de rénovation concernent les petits appartements.

Prix des biens dans les quartiers de Baixa et Chiado ont augmenté de 30 % en un an

Les valeurs moyennes tournent autour de 4000 euros/m2, mais il y a déjà des appartements à 10 000 euros/m2, le même prix qu’à Paris.

Le marché du logement a commencé à se redresser, mais c’est à Lisbonne que les prix augmentent et plus particulièrement au centre-ville, dans le Chiado, dans l’Avenida da Liberdade et le Bairro Alto.

Taxe sur le patrimoine immobilier supérieur à 600 000 € va augmenter

Le Portugal augmente la taxe sur les patrimoines immobiliers de plus de 600 000 euros.

De quoi avoir quelques frayeurs alors que la dette publique de la France n’est pas des plus brillantes et que le FMI s’est récemment inquiété du niveau record de l’endettement mondial… Le Portugal devrait dans les mois qui viennent taxer les riches patrimoines immobiliers en vue de financer les retraites.

Prêts immobiliers en Union Européenne

La majorité des pays de l’Union européenne affiche des taux de crédit immobilier historiquement bas, ce qui continue de dynamiser le marché résidentiel. Le taux moyen des prêts représentatif de l’Union européenne (UE) se situe en effet à 2,53 %, selon la Fédération des prêts européens (EMF). La tendance est clairement orientée à la baisse pour les taux sur presque tous les marchés, à l’exception de la Belgique. Mais ce recul doit être nuancé par la grande diversité des conditions d’un pays à l’autre. Les prêts peuvent être à taux variable ou fixe, avec des échéances courant généralement entre 10 et 20 ans.

Le marché immobilier au Portugal

Économie : le Portugal affichait en 2015 une croissance économique de 1,5 %, supérieure à celle de la France (1,2 %). Le PIB portugais (179 Mds €) est inférieur à celui de la France (2184 Mds €) ; le taux de chômage portugais (12,6 %) est supérieur à celui de l’Hexagone (10,4 %).

Démographie : le Portugal compte 10 millions d’habitants pour une superficie de 92 000 km², ce qui représente une densité de près de 113 habitants/km², supérieure à celle de la France (104 habitants/km²) et à celle de l’UE (116 habitants/km²). Les Portugais sont plus concentrés en agglomérations (degré d’urbanisation égal à 74 %) que ne le sont les Français (66 %).

Immobilier: les français, premiers acheteurs étrangers au Portugal

Selon des statistiques portugaises, au premier trimestre 2016 les Français sont devenus pour la première fois la principale clientèle étrangère du pays. Ils devancent les Britanniques et les Chinois.

Le goût des Français pour l’immobilier portugais semble se confirmer et même s’amplifier de mois en mois. À en croire les chiffres du 1er trimestre 2016 publiés par l’APEMIP (associação dos Profissionais e Empresas de Mediação Imobiliária, l’association des professionnels de l’immobilier), nos compatriotes sont devenus la première clientèle étrangère.